Par Sophie DUARTE

Mal manger tue plus que fumer !

Un décès sur cinq dans le monde dû à une mauvaise alimentation

Une vaste étude internationale évalue l’impact sanitaire d’un régime alimentaire déséquilibré

Mal manger tue.

En 2017, un total de 11 millions de décès dans le monde, soit un sur cinq, étaient attribuables à un mauvais régime alimentaire. C’est plus que le tabac (8 millions de morts chaque année). Aux premiers rangs des facteurs de risque figurent le sel, un apport insuffisant en céréales complètes et une ration quotidienne trop basse en fruits. Ce sont les conclusions d’une étude menée par 130 chercheurs réunis au sein du Global Burden of Disease (GBD, charge mondiale des maladies) par l’Institute of Health Metrics and Evaluation (IHME, Seattle) et que publie, mercredi 3 avril, l’hebdomadaire médical The Lancet.

Ce vaste travail confirme la nécessité d’amplifier les efforts en matière de santé publique. « Cette étude est un signal d’alarme : à défaut d’adopter un régime sain, pour notre santé et pour l’environnement, nous n’irons pas très loin », avertit Francesco Branca, directeur du département de nutrition de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Des conclusions de cette étude :

– Les chercheurs estiment aussi qu’en matière de politique de santé, il est plus efficace de promouvoir les aliments bons pour la santé plutôt que de stigmatiser d’autres types de consommations plus délétères.
– La notion de plaisir doit être centrale : il ne s’agit pas de forcer les gens à manger des aliments qu’ils n’aiment pas mais de donner le goût et le plaisir de consommer à un prix accessible des fruits et des céréales complètes. Tous les acteurs publics et privés peuvent y contribuer.

N’attendez pas rejoignez #RunningExperience. Nos offres ont été crées pour vous !

#coaching #nutrition #sport #santé #toulouse #runningExperience #sophieDuarte

Source : Paul Benkimoun et Mathilde Gérard Publié le 04 avril 2019 Le Monde

Par Sophie DUARTE

Envie de courir sur tapis de course ?

Pour courir sur un tapis de course, il faut : 

- Choisir une tenue adaptée à la température de la pièce,
- Avoir des chaussures légères : le tapis amorti mieux les chocs que la route,
- Régler le tapis avec 0,5% de pente pour être plus proche des conditions de notre environnement naturel. Vous protégerez un peu plus vos tendons d'Achille

Lire plus

Par Sophie DUARTE

Choix de chaussure : question d’appuis ou question marketing ?

Un instant. Qui ne connait pas la marque à la virgule ?

N’y a t’il pas un fort impact marketing depuis la nuit des temps ? Une communication démultipliée et enjouée sur les réseaux sociaux. Aujourd’hui c’est la chaussure à la virgule qui gagne et qui possède tous les records du monde, du marathon, du semi au 10 kms sur route .

Lire la suite « Choix de chaussure : question d’appuis ou question marketing ? »

3 fois semaine
Par addmin

3 fois par semaine, et vous ?

Les 4 piliers d’un entrainement de Running :

1 – Un plan running personnalisé ( fonction profil contraintes antécédents …).
2 – Un renforcement spécifique essentiel pour éviter de se blesser, pour repousser le seuil de fatigue en course. Le facteur musculaire est le facteur très souvent mis de côté en faveur du nombre de kms parcourus!
3 – Une nutrition saine variée Equilibrée avec du plaisir.
4 – La récupération active et passive (tous ceux qui nous aide à mieux nous sentir, à mieux récupérer de nos journée et nos séances, bien vieillir).

3 fois par semaine une routine d’exercices à faire chez soi me semble idéale pour progresser et prendre du plaisir à courir!

Prêt ?